L’Auberge de la Reine Jeanne

Portrait de Chefs
  • Un joyeux pique-nique familial en compagnie des amis producteurs et hôteliers
    Un joyeux pique-nique familial en compagnie des amis producteurs et hôteliers
  • Fanny et Sylvestre dans la boutique Entre Ciel et Terre à Saint-Rémy de Provence
    Fanny et Sylvestre dans la boutique Entre Ciel et Terre à Saint-Rémy de Provence
  • Les dressages, très inspirés des jardins, sont à la fois justes et de bon goût.
    Les dressages, très inspirés des jardins, sont à la fois justes et de bon goût.
  • La langouste réinterprétée par Fanny Rey
    La langouste réinterprétée par Fanny Rey
  • Une création gourmande de Jonathan Wahid
    Une création gourmande de Jonathan Wahid
  • Fanny dans sa cuisine
    Fanny dans sa cuisine

La famille Wahid, fait rimer Gastronomie avec Famille

Il est 9h00 du matin lorsque je pousse pour la première fois la porte de l’auberge de la Reine Jeanne à Saint-Rémy de Provence. Le soleil qui inonde déjà l’agréable cour fleurie de cette jolie maison rappelle que l’été débute tout juste. Je suis encore loin de me douter des belles rencontres à la fois culinaires et humaines qui m’attendent ! C’est Sylvestre Wahid, alors Chef doublement étoilé de l’Oustau de Baumanière, aujourd’hui aux commandes des cuisines de Thoumieux à Paris, qui m’avait conviée, lors d’un reportage quelques mois plus tôt, à venir découvrir cette cuisine et à faire connaissance avec sa tribu.

Jonathan, son frère, Chef pâtissier réputé, passé par les plus grandes maisons, m’accueille avec une extrême gentillesse aux côtés de sa compagne, Fanny Rey, géniale Chef de l’Auberge de la Reine Jeanne. Quand Céline, la sœur cadette de Sylvestre, et son mari, Michel Marshall le pâtissier Saint-Rémois que l’on ne présente plus, nous rejoignent, je comprends qu’ici, la gastronomie se conjugue en famille !!
Fanny règne avec rigueur et fermeté sur les cuisines de son auberge, apportant une touche de féminité empreinte de sérénité et d’émotion qui rend sa table presque bouleversante.
Ici tout s’accomplit naturellement, Fanny prépare ses petits farcis du jour, tout en supervisant la mise en place, sans omettre de transmettre à chaque instant son savoir-faire à son équipe. Tandis que Sylvestre, de passage dans la région, la seconde et lui prodigue ses conseils bienveillants pour une cuisson délicate ou un dressage, tout en imaginant une nouvelle recette de condiment à la saveur parfaite et aux ingrédients encore tenus secrets ! Tous deux réinventent la cuisine, s’appliquant à travailler des produits de saison d’une qualité rare, livrés chaque jour par des producteurs et artisans de la région tous devenus des amis.

J’aime les grandes bases de la cuisine française, les côtes de bœuf entières, les bars en croûte de sel servis pour la table et découpés en salle, c’est cohérent avec la notion d’auberge

Fanny construit tous les jours sa cuisine de demain en prenant en compte les questions de santé, moins de sel, moins de sucre, moins de gras et en s’attachant à restituer aux mets qu’elle travaille leur saveur exacte. Ses assiettes offrent un subtil équilibre, à la fois bien ancrées dans le terroir provençal qu’elle revendique haut et fort, et faisant preuve d’une belle modernité. Sa curiosité la pousse à rechercher sans cesse de nouvelles saveurs à travers des épices méconnues, des poivres rares qui apporteront sa touche personnelle à la carte.
La cuisine de Fanny vit au rythme des saisons mais aussi de la vie, le mercredi, le rire des enfants envahit les lieux, après le service, ils virevoltent entre les tables et viennent embrasser la brigade, comme pour rappeler les valeurs de partage et de convivialité chères aux Wahid. Une famille de gourmands généreux qui a su redonner son vrai sens au terme Hospitalité pour transmettre à ses clients des plaisirs authentiques.

www.auberge-reinejeanne.com